DE  |  FR
Menu

Mille et une nuances de vert

Une vaste palette de possibilités s'offre à vous. Les métiers de l’environnement se subdivisent en cinq domaines d’activités :

 

  • Recyclage et gestion des déchets
    Une conception écologique des produits, de meilleures possibilités de réparation et de recyclage des matériaux, une biodégradabilité et de nouvelles technologies de triage sont les éléments annonciateurs de l’économie du recyclage. Se fondant sur des technologies modernes et des solutions innovantes, le personnel qualifié travaillant dans ce champ professionnel réinventera la gestion des déchets et orientera cette branche vers un recyclage de haute qualité. Les perspectives professionnelles dans ce domaine sont excellentes et la branche connaît une croissance supérieure au reste de l’économie.

  • Approvisionnement en eau et traitement des eaux usées
    La revitalisation des cours d’eau, le développement urbain, la fluctuation des quantités d’eau disponible et les goulets d’approvisionnement en eau potable dus au changement climatique, les micropolluants et la mainmise de l’industrie et de l’agriculture sur les réserves d’eau sont autant de facteurs qui rendent cette branche variée et innovante. Les spécialistes de l’eau sont appelés dans les installations techniques d’approvisionnement en eau et de traitement des eaux usées à mettre l’accent sur la mise en place d’infrastructures durables et respectueuses des ressources en eau. Le personnel qualifié dans ces professions est très demandé.

  • Protection de la nature et du paysage
    La promotion de la biodiversité en général et dans l’agriculture et la sylviculture en particulier, la création de parcs naturels et régionaux, la revitalisation des cours d’eau, la conception de surfaces vertes attrayantes en milieu urbain et la prise en compte de l’aménagement du territoire ouvrent aux spécialistes de la protection de la nature et du paysage des perspectives professionnelles auprès des autorités, des bureaux de l’environnement, des organisations non gouvernementales, des hautes écoles, des parcs naturels, des centres de protection de la nature, ainsi qu’auprès des bureaux d’ingénieurs et d’aménagement du territoire et des entreprises paysagistes.

  • Protection de l’environnement et ingénierie environnementale
    La protection du climat, la gestion de la biodiversité et des eaux font partie des compétences clés de l’ingénierie environnementale. La raréfaction des matières premières et des nutriments, l’alimentation mondiale et les questions liées à l’énergie et à l’aménagement du territoire requièrent une approche interdisciplinaire. Les spécialistes de la protection de l’environnement et de l’ingénierie environnementale fournissent des conseils, transmettent des connaissances et des savoirs, analysent et structurent, mettent au point des innovations, conçoivent des projets et font de la recherche. Le potentiel d’employabilité dans ce domaine est très élevé.

  • Efficience énergétique et énergies renouvelables
    Celui qui souhaite se spécialiser dans l’efficience énergétique et les énergies renouvelables n’a jamais eu d’aussi belles perspectives de carrière qu’aujourd’hui. La sortie du nucléaire et la protection de l’environnement ont en effet renforcé la demande de spécialistes dans ces domaines. Le conseil en énergie, la planification et l’élaboration de projets, l’installation et le montage d’équipements fonctionnant à l’énergie solaire, hydraulique ou au bois, au biogaz et à partir de la chaleur environnante sont autant d’occasions d’exercer sa profession.

FEINHEIT Grafik Zürich – CI/CD, Webdesign, Flash, Webshop, XHTML/CSS